vignette made in france
311 Visiteurs connectés

expert incendie explosion / fire investigator , arson , enquêteur incendie , investigateur incendie ,
code FV-83-201710-406 sur cv.enligne-fr.com en France

cv.enligne-fr.com : cvs

intervenant pour la justice française pour des enquêtes pénale sur incendie explosion, Indépendant, sens du service, pragmatique, voulant développer son porte feuille en travaillant pour des juridiction d'Afrique du Nord ( Maroc, Algérie, Tunisie) et des compagnies d'assurance

MR Fa... V...

...

LE MUY 83490 Fr

Dans les secteurs d'activités suivants:
Je travaille seul, j'interviens principalement pour la justice actuellement et je voudrais m'investir à l'étranger, dans dans le domaine de la justice avec les magistrats qu'avec la police,

Domaines de compétences:
Justice, assurance, police

Directions concernées par les interventions:
Direction Juridique Direction Administrative Direction Internationale

Types d'interventions:
Utilisation de la méthode scientifique de la nome NFPA 921 pour la recherche de causes et circonstances d'incendie

Formations suivies:
certificat technique INSSI du CNPP, Certificat pratique des pompier de Pairs, + de 1100 heures de formations en recherche de causes incendie en France, Espagne Italie et USA

Etudes:
certification ingénieur sécurité , licence professionnelle en gestion des risques, diplôme universitaire de responsable sécurité


Présentation

Le processus d’investigation
s’établit en dix principales étapes successives:

1) L’approche environnementale en périphérie du lieu objet du
sinistre,

2) L’observation sur le 360° extérieur et intérieur du lieu même du sinistre et
si possible complétée par des vues aérienne,

3) La progression avec constatation en partant du moins brulé vers le plus
sinistré,

4) La détermination du lieu d’origine généralement localisé dans la partie la
plus détruite du lieu objet du sinistre,

5) La recherche du point d’origine, qui sauf exception, est traduit au niveau
du plus bas point de carbonisation,

6) Le processus d’élimination prend en compte tous les éléments susceptibles de
présenter une source énergétique pour être à l’origine du début de la
combustion,

7) L’émission d’une ou plusieurs hypothèses de cause probable découle de
l’ensemble des travaux préalables mais ne peut aussi être formulée qu’après
reprise de l’ensemble

du dossier et des éventuels résultats d’examens de laboratoires,
8) Conditionnés par les résultats de l’application
méthodologique, ce huitième point est relatif à l’éventuelle détection de
produit « accélérant », à la réalisation de prélèvement(s) et si
besoin à la saisie de tout élément le justifiant, le tout faisant l’objet de
scellés,

9) L’analyse du processus de propagation doit venir confirmer les analyses
détruites de l’application méthodologiques et plus particulièrement venir
confirmer les modalités de développement du sinistre. Cette étape est
essentiellement capitale pour comprendre les conséquences produites par le
sinistre et éventuellement mettre en évidence des manquements a des obligations
de sécurité ou justifier des règles non appliquées à l’ égard du principe de
non rétroactivité du droit Français.

10) Ce dernier point est celui de la rédaction du rapport commenté et
argumenté, accompagné de photographies ou de tout autre document permettant
d’apporter l’éclairage demandé sur la situation à examiner.

Divers

Formations animées:

Outils informatiques maîtrisés:
plus de 1100 heures de formations en recherche de causes incendie


Langues: Fr 0 0

Quelques références:
j'ai plusieurs personne qui peuvent attesté de mon travail d'ailleurs j'ai mis en place un système de fiches qualités pour le retour de mes expertises

pdfCliquez ici pour récupérer ce CV au format PDF
(Anonyme)
Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.

Confiez GRATUITEMENT une mission à cet expert.
(Remplissez le formulaire, nous nous chargeons de l'alerter)